15 pilotes au départ de cette manche qui va se dérouler avec une bonne heure de retard, Laminak ayant eu la brillante idée d’oublier les clefs du local. Heureusement, SSS, absent aujourd’hui mais demeurant à proximité, se rend au gymnase pour ouvrir aux participants qui faisaient le pied de grue devant la porte. Inutile de préciser que Laminak sera chaudement félicité.
Cerise sur le gâteau, l’absence du leader du championnat prive aussi les organisateurs du PC et de son logiciel qui permet le tirage au sort des postes et l’enregistrement des résultats. Tout se fera donc à l’ancienne avec  petits papiers et main innocente (celle de Mayeul, participant le plus jeune). Enfin, le stop and go sera inopérant. Quand ça veut pas, ça veut pas !!!
Enzo, SSS, Poussin, Cali et Philvit sont absents.

1ère SERIE :

Gravillon-Macadam-David-Vetteone-Boom-Midas-Mayeul-Cloclo

Mayeul a eu la main lourde pour le tirage au sort. C'est une série très relevé et va y’avoir du favori dans la sciure.
C’est Gravillon qui fait le « hole-shot » au premier virage devant VetteOne. Mais très vite, celui-ci s’empare de la tête de course  et ne la quittera plus. Gravillon, lui, faute et dégringole de suite à la dernière place. Il va s’employer à remonter tout ce beau monde. Midas s’accroche derrière le Neandertal de la Brosse-Monceaux. Il semble que David soit un ton en dessous dans cette série et il ne semble pas aussi à l’aise que d’habitude mais méfions-nous de l’eau qui dort...  Cloclo n’effectuera qu’une seule sortie de route ce qui lui permettra, grâce aussi à la vélocité de sa voiture de devancer Mayeul, tous deux dans le même tour. Quand on dit que le niveau s’élève, hein !!!!

Après 4 minutes de course, Boom se fait sortir au bout de la ligne droite et repart dernier. Encore 3 minutes et c’est Macadam qui quitte son poste de pilotage pour réparer sa Lancia qui perd une vis. Il est visiblement énervé et songe à abandonner. Il repart néanmoins.
Boom entame une remontée mais on sent que lui aussi n’est pas dans un bon jour. Il jette finalement l’éponge vers la mi-course, dépité de se battre contre une voiture qui n’avance pas. Il réalise déjà qu’il perd gros au championnat aujourd’hui. Dans la foulée Macadam abandonne définitivement lui aussi.

VetteOne aura dominé cette série de la tête et des (larges!!) épaules, devant Gravillon bien revenu et Midas. Mayeul a un peu déçu et fini juste devant papa.


2ème SERIE :

Roc-Taras-Bibi-Yves-Jacques-Pierre-Laminak
Bibi va faire le show dans cette série c’est à dire en la dominant totalement devant taras à 4 tours.
Roc et Pierre sont tous les deux dans le même tour mais à 1 tour. Si pour Roc, c’est logique, pour Pierre, c’est une excellente performance et il semble qu’un cap a été franchi en termes de pilotage. Le niveau s’élève mais j’l’ai déjà dit, non ??? C’était déjà visible la semaine dernière lors de l'évènementielle et je ne suis pas le seul à le penser.
A mi-course, Laminak perd une vis ; Celle-ci est retrouvé et Laminak s’arrête pour la refixer (en même temps, vu leur "format", sont jamais trop compliqué à retrouver tes vis... ndSSS). Que de temps perdu. Puis, 2 minutes après, la vis se fait de nouveau la malle.  L’immonde goret s’arrête de nouveau et identifie le problème. Malgré la gaine thermo-rétractable, le puits de vis est largement fendu (En même temps, quand on connait le format des vis que t'utilises, tes puis de vis, ils ne doivent pas trop faire les fières... ndSSS). Boom lui remet rapidement une vis plus grosse mais qui empêche tout tilting. Il terminera avant dernier (mais premier du classement des pilotes qui roules avec des vis agglo, non? ndSSS), juste devant Yves qui continue d’apprendre les subtilités du DAVIC.
Bibi et taras sont directement qualifiés. Midas et David passent en finale au nombre de tour. Mais les deux places restantes vont donner lieu à de savants calculs. Taisez-vous et prenez vos stylos...
Ils sont quatre avec le même nombre de tours : Roc, Pierre Mayeul et Cloclo. Ils sont départagés au meilleur des chronos. C’est donc Mayeul et Pierre. Mais le gamin ne pouvant rester jusqu’à la finale (question de timing), c’est Roc qui prend sa place.

IMG_20190413_170353

 IMG_20190413_170345

 

PETITE FINALE :

Mayeul-Cloclo-Jacque-Laminak-Yves-Boom-Macadam
Cette petite finale va se résumer à une lutte familiale entre Mayeul et Boom et c’est le fiston qui va l’emporter avec 5 secondes d’avance. Jacques est à 1 tour alors que Cloclo va subir la pression constante de Laminak, pourtant très lent dans la ligne droite mais plus vif dans les enchaînements. Macadam est toujours aussi mécontent de sa voiture. Yves termine très loin, à 28 tours de Mayeul.

IMG_20190413_174722

IMG_20190413_181947


FINALE :

Vettteone-Bibi-Gravillon-Taras-Midas-David-Roc-Pierre
Pole position, hole shot, course en tête et meilleur tour de la journée. C’est le résumé de la finale pour Vette. Quand y’a du jus, rien ne résiste à l’ogre de la Brosse Monceaux. Bibi se loupant un peu au départ et repartant dernier, personne ne va réellement inquiéter le Cro-Magnon de basse Seine et Marne. En début de course, Midas et Taras vont bien essayer de s’accrocher mais que dalle !! Bruno est sur un nuage... David et Gravillon ne sont pas loin non plus. Seul Pierre est légèrement décroché, tout en effectuant une course propre. Il y a peu d’écart entre la 2ème et la dernière place : 5 tours. Signe que le niveau ……. !!! Oui, bon, je me répète...
Bibi ne va pas musarder et accroche la 4ème place, dans le même tour que David, 2ème et Midas.
Après une place de 4ème dans la manche précédente, Taras fait 5. Encore un bon résultat.

Gravillon n’a aucun respect familial (ha ces jeunes!!) et finit devant son géniteur. Très très peu de sortie dans cette finale et 3 tours d’écart entre le deuxième et le septième. La valeur des pilotes (et non pas l’avaleuse, qui possède un camion à la sortie de Fontainebleau et qui …..Hum, pardon), la valeur des pilotes, disais-je, se resserre de plus en plus au fil du temps. Le niveau général est en hausse …….quoi ?, oui, j’l’ai déjà dit mais c’est un bon signe pour notre club.

20190413_185809

Pour l’anecdote, Boom va réaliser son meilleur temps en série ET en petite finale (11,942s). Quelle régularité !! Seul Laminak, Macadam et Yves (soit les trois derniers) ne pourront descendre en dessous des 12 secondes au tour.

Un petit mot concernant le meilleur tour en course : Il est signé VetteOne (11.530s en finale), qui met plus d’un dixième à David, son concurrent le plus proche. Décidément, on peut vraiment dire que VetteOne était intouchable sur cette manche 8 !
Classement de la manche

Retrouvez la fiche du contrôle technique ici: CT_M8_Groupe_C_13_04_2019

Et retrouvez en détails tous les classements (séries, finales) ici: M8_Groupe_C_13_04_2019

 
Classement générale

1er : Sea Sex & Slot, avec 6 manches courue et 150pts au compteur.

Derrière, ça se bouscule: Boom (8 manches courues et 134pts) a perdu gros dans sa dernière bataille. 10ème de la manche 8… C'est de loin son plus mauvais résultat depuis le début de la saison! Il "crame" donc un joker et ne marque aucun point au championnat.

En revanche, ce n'est pas la même pour Midas (129pts en 8 manches), son poursuivant direct au général, qui à cette heure, est le seul pilote a encore pouvoir l'inquiéter pour la place de dauphin du championnat... Et là, avec sa 3ème place en manche 8, Midas fait une belle opération. Il empoche 4pts (les 21pts de la 3ème place moins les 17pts de sa 7ème place en manche 7) qui lui permettent de se rapprocher à seulement 5 unités de la 2ème marche du podium...
Il reste donc une chance à Midas de passer devant Boom au championnat. Pour cela, il lui faudra impérativement remporter la 9ème et dernière manche, et espérer que Boom ne fasse pas mieux que 3ème. Si Midas termine second de la 9ème manche et que Boom ne fait pas mieux que 3ème, les deux pilotes seront ex-aequo. Et comme le règlement sportif ne prévoit aucune mesure pour départager des ex-aequo, il faudra improviser... Dans tous les cas, pour ces deux hommes, le final promet d'être très tendu!

Autre très belle opération à l'issue de cette 8ème manche: David prend une place au général et se retrouve au pied du podium (116pts en 7 manches).

VetteOne, lui (111pts, 8 manches), grâce à sa récente victoire, se rapproche à deux points du top 5.

Et au-delà du top 5, les très faibles écarts constatés laissent encore augurer de belles passes d'armes lors de la dernière manche du championnat.


Retrouverez l'ensemble du classement général ici: classement_championnat_Groupe_C_Slot_It_C24S_M8

Et donc, nous vous donnons rendez-vous le samedi 11 mai 2019 pour l'ultime manche du championnat C24S 2018-2019.

Par Laminak et SSS