A l’approche du 1er mai, 17 pilotes sont présents pour s’offrir du muguet et éventuellement des coups de portière. Le choix du circuit se porte sur le tracé le plus long dont dispose le club. Beaucoup d’absents : Cali  pour la troisième fois consécutives, Lepascual, VW, Satanas, Cloclo, Momo et Mickey, entre autres. Tout va aller vite et Laminak fait encore le show dans son interprétation du grand air de « J’ai pas bien lu le règlement ». A la fin de son premier run, sur la bleue, il fait péter un super chrono. Mais le Comité Central du C24S, toujours à l'affût, remarque que ses DEUX pneus dépassent légèrement de la carrosserie de sa Merco. Réunion rapide et décision nette : son temps est annulé mais il garde le bénéfice de ses tours. Le scélérat est également invité à remettre sa voiture en conformité avant son prochain run. Ce qu’il fait avec célérité en louant la magnanimité du tribun...du jury (Oh le gros lèche cul !!! ndSSS). Mais inutile de préciser qu’il sera dans le collimateur de la patrouille pour la dernière manche….

DPP_ffribgnbbksjjmh00011456

DPP_ffribgnbbksjjmh00011457

DPP_ffribgnbbksjjmh00011458

DPP_ffribgnbbksjjmh00011459

Les podiums se suivent et se ressemblent. Pour la deuxième fois consécutives, le classement est le même : SSS, Poussin et Midas.

DPP_ffribgnbbksjjmh00011460

Midas, qui fait encore de la résistance avec son coupé Mercedes aux couleurs de Playstation. Philvit, lui, vient lui lécher les pares chocs arrière, placé au pied du podium, juste devant Laminak (qui regrette son chrono perdu !).

L’ensemble des concurrents semble avoir maîtrisé les finesses du comportement  des SCX (il était temps !), car deux tours séparent le 3ème  du 7ème (VetteOne), et on compte quatre tours entre Gravillon (9ème) et Mayeul (15ème), qui marque donc le dernier point. Un Mayeul d’ailleurs, qui s’illustrera lors de cette avant dernière manche par une très belle prestation, avec même une victoire de segment à la clé !

Seul Macadam et Pierre ne marque pas de point.

Retrouvez le classement de la manche 8 dans son intégralité ici : Tableau_de_manche_8_DTM_SCX

 

Classement général :

Au championnat, ça sent la bagarre à venir...

Si SSS est déjà vainqueur du championnat, ça va saigner pour le reste du podium : Laminak, Poussin et Midas se tiennent en 12 pts !

Pour que Midas termine deuxième du championnat, il doit décrocher la 1ère ou 2ème place de la dernière manche du calendrier, et espérer que Poussin ne termine pas mieux que 6ème, et que Laminak ne termine pas mieux que 5ème.

Et entre Poussin et Laminak, la probabilité de voir Poussin « chiper » la seconde place du championnat à Laminak est plus grande, dans le sens ou seulement deux petits points séparent les deux hommes à l’issue de la 8ème manche…

Et enfin, comme d’habitude, les écarts dans le top 10 restent minimes. Enzo, Philvit, Vetteone, Roc, LePascual…  Que de talentueux pilotes qui n’hésiteront pas à jeter leurs dernières forces dans la bataille finale ! Sans compter un Boombastic qui pourrait bien créer la surprise, car, s’il court cette 9ème et dernière manche à venir, il atteindra lui aussi le fameux quota des 6 manches comptabilisées…

Bref, le samedi 26 mai prochain, date de la 9ème et dernière manche de notre championnat DTM SCX 2017/2018, on a vraiment intérêt à emmener une calculatrice !

 

Retrouvez le classement général provisoire ici : classement_championnat_DTM_SCX_C24S_M8

 

Par Laminak et SSS