2017 est terminée... Et le Ranking 2017 est clôturé! Et consultable ici : 

https://docs.google.com/spreadsheets/d/1_a26nFYwxwpcDYjwhJHVGAg8oxYzPTw01et9fWhGr3o/edit?ts=589afe08#gid=1041104766      

Il est donc temps de dresser le bilan de ce classement national des pilotes qui ont sévit cette année en France et en Belgique (SRCB et BSC).

Je laisse donc la parole à Patrick Lemaire (alias Marsu), membre imminent de la Cigale, et nouveau chef d'orchestre de ce fameux Ranking. 

Vous verrez, en lisant les quelques lignes qui suivent, que le bilan est plutôt positif. Une réussite majoritairement due à l'implication et à la motivation sans faille de Marsu.

Le CIRCUIT 24 SAMOISIEN lui adresse un grand merci et un grand bravo pour tout le travail accompli cette année.

 

Bilan du Ranking 2017 (par Marsu) :

Avant d'en faire le bilan, les remerciements à tous ceux qui m'ont facilité la tenue de ce Ranking 2017, à savoir:
- Tous les responsables de clubs qui ont envoyé les infos concernant les participants et les résultats de leur épreuve dans de brefs délais. A ceux qui ont rempli le doc excel prévu à cet effet et qui est le meilleur moyen d'avoir ces infos.
- Une mention particulière à :
* Notre slot-trotter, Gérard Grimberg, qui s'est empressé de me fournir des infos complètes de toutes les courses  auxquelles il a participé (elles sont nombreuses !). Rien que pour cela il mérite d'être 1er au Ranking 2017 !
* Sylvain Fouillaud toujours dispo pour me fournir des infos concernant la région parisienne ;
* Sébastien Kuchler pour le Nord –Est ;
* Jacques Bavard pour le centre-Rhône Alpes ;
      J'en oublie, bien sûr...
* "Zébulon" pour la tenue, depuis des années, d'un agenda national du slot qui permet de "planifier" et de donner un semblant d'organisation à notre passion des courses de slot.
 Je ne saurais trop recommander à tous les organisateurs de course de passer par cet agenda pour signaler leurs courses et championnats ouverts aux pilotes extérieurs. Et (on peut rêver...) en tenir compte pour placer leur propre course (au moins d'envergure nationale) sans créer de doublons... ou à une semaine d'une autre grande course déjà programmée…
* Aux gars de Letratslot (C. Moulin) d'avoir installé sur leur site un lien permettant d'avoir accès à la mise à jour du Ranking.

Je le répète : ce Ranking se veut surtout "rassembleur" des passionnés de slot aimant aussi faire rouler leurs voitures, les arsouilles et les rencontres entre sloteurs afin que ce ne soit pas uniquement des voitures de collection figées dans une vitrine, chacun chez soi !
Il faut y voir plutôt une "compilation" des courses de slot qu'un classement. Classement, qui certes existe, mais peut être sujet à caution. Difficile de faire un truc parfaitement équitable! Chacun y verra donc ce qu'il a envie d'y voir...

Passons donc au Bilan:
Excepté les courses de Charleroi, en Belgique, toutes les courses inscrites au Ranking 2017 se sont déroulées en France sur les 6 régions établies début 2017.
Nos amis Belges du SRCB s'impliquent depuis des années dans la participation de beaucoup de courses en France, du Nord au Sud et d'Est en Ouest. Il est donc normal de comptabiliser leurs courses de Charleroi, par ailleurs, largement ouvertes aux pilotes Français.
Il en sera de même pour 2018.
375 pilotes sont donc présents sur ce Ranking
* Gérard Grimberg l'emporte largement, omniprésent, difficile de suivre son rythme... Souvent bien accompagné, en endurance il reste redoutable. Et puis c'est un petit jeune qui débute... l'avenir est devant lui !!!!
* Le podium est complété par 2 sloteurs confirmés de la région Ouest: H. Dehais et T. Paris.        

* Sur 375 pilotes c'est la région Ouest qui est la mieux représentée avec 67 pilotes.

Viennent ensuite:
       - le Nord-Est: 65 pilotes ;
       - Le Sud-Ouest: 60 pilotes ;
       - le Centre-Rhône-Alpes: 53 pilotes ;
       - Paris-IDF: 50 pilotes ;
       - le Sud Est: 38 pilotes.
C'est donc relativement équilibré si l'on excepte le Sud-Est, il faut le dire, un peu largué. Région petite et surtout que 3 clubs réellement actifs.
       - Pour ce qui est des pilotes étrangers: 13 Belges, 11 Italiens, 6 Suisses, 4 Hollandais, 2 Anglais, 1 Espagnol.
       - Restent 5 pilotes, indépendants ou non identifiés faute d'infos suffisantes.

37 Clubs (ou assimilé) Français sont représentés à travers ces 375 pilotes.
* En tête cette fois la région Sud-Ouest avec 8 clubs: Cirso32, C24Tarbes, Bordeaux, Neuvic, V12, Confolens, Albi, Lamothe. Région très active notamment grâce à son championnat régional CSO existant depuis des années.
* Viennent ensuite:
       - Centre-Rhône-Alpes avec 7 clubs: Gaulois, BSR21, DijonRS, SCR73, Lure, Letratslot, ASA (même si ce dernier correspond plus à un groupe).
       - Région Ouest 6 clubs: Le Mans, Rennes, Scalext'Dry, Vendée Slot, ACR276 (qui renait), Nantes (qui a disparu ????)
     - Paris-ID, 6 clubs également: SCIF, C24Samoisien, CSR93, ASRC95, MRCSens, SC51(ancien mrcc)
       - Nord-Est 5 clubs: SAC, O3, SRLM, GTC-L , Littoral59 (??) auxquels on peut ajouter les 2 clubs Belges SRCB et BSC.
       - Sud-Est avec 5 Clubs: USRC, CSR83, ClubSP, Cigale, LSR07.
L'occasion est trop belle pour relever avec quel affligeant manque d'imagination la quasi-totalité des responsables ont baptisé leur club. Des lettres style SNCF ou PTT; Quelle désolation ! La palme revenant à CSR93 fortement inspiré par un laconique CSR83 déjà existant !
Saluons les quelques rares ayant fait preuve d'originalité style:Gaulois, Cigale, V12 ou encore Vendée Slot.

36 Courses inscrites au Ranking. Répondant aux règles d'éligibilité du Ranking. C'est un chiffre raisonnable.
*  2/3 (24) sur le 1er semestre et le tiers restant lors du 2ème semestre où, c'est vrai, il y a juillet-Août.
* 26 courses de niveau régional et 10 de niveau National. C'est un bon rapport, le seul regret étant que la multiplicité des courses proposées fait que ça devient difficile de proposer des plateaux à plus de 10 équipes. C'est un problème auquel est désormais confronté le CDF132.
* 20 courses en Analogique et 16 en Digital (dont 14 en DaVic et 2 en O2 (exclusivité du Sud –Est)). A noter que 7 des 10 courses de niveau National se sont courues en Digital, ce qui parait logique...
* Sur les 36 courses:
       - 9 se font sur la région Nord-Est dont une seule Nationale et en analogique pour une région peu équipée en digital. Bizarrement, pas de championnat régional, chaque club se réservant un règlement spécifique. Apparemment ça fonctionne. Cependant 8 courses régionales, ce sera sans doute trop au Ranking 2018.
       - 7 Dans le Centre-Rhône Alpes dont 5 régionales. Excepté les désormais traditionnels 24h de Cognin, c'est surtout BSR21 qui fait tourner la machine. Le DSR est quant à lui très actif sur FSForum et est champion des belles affiches. Mais ses membres ne sortent pas trop de chez eux ! Idem pour Letratslot. ASA n'a plus d'organisation depuis que D. Mauron s'est retiré du circuit !
       - 6 Dans le Sud-Ouest et toutes régionales. Là c'est le championnat régional CSO et le GP des Pyrénées qui occupent le terrain. 7 Clubs pour un championnat régional, c'est le rêve... Par contre peu d'organisation à l'échelle Nationale. En 2018 les choses pourraient changer avec le retour d'un Neuvic opérationnel et bien sur le grandiose GPLéguevin pour Janvier 2018.
       - 5 Pour le Sud-Est. Mais là aussi, comme pour le sud-ouest, toutes régionales et c'est l'effet du championnat Paca. Sauf qu'ici, il n’y a que 3 clubs actifs au lieu de 7, la Cigale ayant décroché. USRC et ClubSP pourraient organiser des courses d'envergure Nationale mais, hélas, il n’y a aucune date d’annoncée pour 2018, qui semble alors bien mal barrée. D'autant que le championnat PACA, après 13 ans d'existence, s'est essoufflé sans que personne n’ait réellement la volonté de le réanimer. USRC pourrait prévoir une course Nationale. CSR83 fera son traditionnel GP mais sans espoir d'aller au-delà de 8 équipes et d'être national, n'étant pas équipé digital.
      - 4 pour l'Ouest. Ici c'est l'inverse: Belle capacité à organiser des courses nationales avec des clubs équipés digital. Mais difficile de faire revivre le trophée de l'Ouest au niveau régional. Bilan 4 courses et toutes d'envergure Nationale dans 3 clubs différents: Rennes, Le Mans, Scalext'dry. Pas mal. Dommage ce vide régional.
      - 3 pour IDF-Paris: Derniers de la classe. Un peu le même schéma que dans l'Ouest; Capacité à organiser de grandes, belles épreuves (Chesnay, Safran). Mais peu de "synergie" au niveau régional, avec pourtant des beaux clubs comme C24Samoisiens, CSR93, SCIF, ASRC95. Cependant un souffle nouveau venu de SC51 pourrait peut-être lancer la machine au niveau régional.

 

* Conclusion: Des états des lieux assez disparates entre les régions. Sans doute dus aux équipements de clubs différents, mais aussi à des motivations, des disponibilités, des volontés, des historiques différents. Certains privilégient le déplacement régional, d'autres l'organisation de grandes courses Nationales. Après ce sont les participants qui décident. Et puis il y a ceux qui font tout et  c'est notre "Gégé" champion du Ranking 2017 !

Championnats internes à chaque club.
Dans un moment d'égarement euphorique, au lancement du Ranking 2017, j'avais eu l'idée de comptabiliser le résultat global d'une saison de championnat interne à chaque club comme une course avec un barème national pour les 15 premiers. Pour se faire il eût fallût que chaque club me communique son résultat final ! Malgré quelques rappels lors de mises à jour, il faut bien reconnaitre que cela parait illusoire que chaque club fasse cet effort. Certains l'ont fait comme SRLM, C24S, Cirso32, Sapin. D'autres l'auraient sans doute fait après plusieurs rappels de ma part que je ne me sens pas le courage de faire. Cela risque par ailleurs d'être une usine à gaz qui n'apporterait finalement pas grand-chose au Ranking. J'ai donc abandonné, même s'il y a peut-être quelque chose à faire à partir de cette idée. Mais un truc séparé du Ranking. A réfléchir....

Pour finir cette expérience Ranking 2017 est de mon point de vue largement positive. Pas d'agressivité, au contraire j'ai plutôt "senti" une certaine bienveillance. Comme quoi le slot en France peut communiquer malgré les différences d'utilisation que chacun peut en avoir.
Je me lancerais donc dans un Ranking 2018 dont je vous proposerais prochainement les grandes lignes

BONNES FETES A TOUS ET QUE DU BON EN 2018 POUR CHACUN DE VOUS (sans oublier le slot, bien sûr !)
Marsu