DPP_ffribgnbbksjj00011456

Le Mans, samedi 14/05/2017. Coup d'envoi du Championnat de France Digital 2017 (CFD2017).
9 équipes vont s'affronter sur le superbe circuit du SRC Le Mans :


RAINHUR (Ferrari 458 Black Arrow),
LAGAFFE (Corvette C7R NSR),
CASA SLOT (Mercedes SLK GT3 Scaleauto),
CSR93 (Ferrari 458 Black Arrow),
SRCB (Viper GTSR Scaleauto),
SAGOU1 (Porsche 991 GT3R Scaleauto/châssis HRS Slot It),
EN PISTE (Corvette C6R NSR),
ETA (Aston Martin Vantage GT3 Scalextric/châssis Sloting+),
GT3 (Corvette C6R NSR).


Soit 6 constructeurs représentés et 6 marques de slot différentes.
Précisions: EN PISTE, ETA et GT3 jouaient à domicile, et hormis ETA et EN PISTE, les autres équipes sont inscrites sur les trois manches que comptera cette année le Championnat de France Digital 1/32. Enfin… à la fin du week-end de course, il semblerait que dans les rangs du team ETA, on ait eu subitement envie de voir comment la belle anglaise allait se comporter en terres belges et bourguignonnes... Affaire à suivre !


La plupart des équipes arrivent le vendredi, en fin d'après-midi, afin de bénéficier d'une "bonne" nuit de sommeil sur place. Ainsi, elles ont tout le loisir de s'imprégner (ou de se ré-imprégner) du tracés sarthois (La piste du SRC Le Mans étant ouverte le vendredi soir à tous véhicules hors règlement technique CFD132 2017). Et puis, pour ces pilotes qui pour la plupart se connaissent depuis de longues dates, c'est aussi l'occasion de se retrouver, avant le début des hostilités, autour d'un repas conviviale gentiment organisé par le club manceau.

DPP_ffribgnbbksjj00011457

DPP_ffribgnbbksjj00011458

Samedi matin, 9h00: les premières autos prennent la piste pour deux séances d'essais libres consécutives de 3h00 chacune. Objectif pour toutes les équipes: obtenir les bons réglages! Ceux qui permettent de combiner vitesse et confort.  Certain team essayant même plusieurs modèles de voitures.
Puis nous rentrons réellement dans le vif du sujet avec les essais qualitatifs, répartis en trois séances : Q1 (15min, 9 autos), Q2 (10min, 5 autos) et Q3 (5min, 3 autos). La stratégie est de mise dans chacune des équipes. Le dilemme étant de savoir quels pilotes seront chargés de rouler dans les différentes phases de qualifications.


Résultats Q1:

DPP_ffribgnbbksjj00011459

DPP_ffribgnbbksjj00011460


Résultats Q2:

DPP_ffribgnbbksjj00011461

DPP_ffribgnbbksjj00011462


Résultat Q3:

DPP_ffribgnbbksjj00011463

La pole revient donc au team RAIHNUR (Thierry Paris à la manette) grâce à un tour bouclé en 11,413s.

Grille de départ:
1er RAINHUR
2ème SAGOU1
3ème ETA
4ème GT3
5ème EN PISTE
6ème CSR93
7ème CASA SLOT
8ème SRCB
9ème LAGAFFE


Les 3 courses se sont ensuite enchaînées, entrecoupées d'une "couscous partie" le samedi soir, et d'un petit déjeuner le dimanche matin. Durant ces trois courses, certaines équipes auront rencontré des soucis mécaniques plus ou moins importants: guide cassé pour GT3, berceau cassé pour EN PISTE, bouclier avant perdu/support de fixation du châssis HRS décollé/transmission HS/puce DAVIC carbonisée pour les SAGOU1, éclairage HS pour le team LAGAFFE, et j'en passe...


Trois teams se sont vites révélés intouchables à la régulière: ETA, GT3 et RAIHNUR, toutes trois composées de "top pilotes" dont la vitesse et la régularité n'est plus à démontrer. Le podium des trois courses se sera d'ailleurs à chaque fois joué entre ces trois équipes.
En milieu de tableau, la concurrence entre les teams SRCB, CSR93, EN PISTE et SAGOU1 n'est pas en reste. Les SAGOU1 auront quand même connu pas mal de soucis de fiabilité en course 2 et 3, les reléguant au fin-fond du classement et les obligeant à chaque fois à de laborieuses remontées. Les SAGOU1 qui viendrons d'ailleurs animer la course 3 d'une façon peu orthodoxe... On reparlera sans doute encore longtemps de cette Porsche 991 fumante, que son pilote Hervé fut contraint d’immobilisée en bord de piste, puce DAVIC HS... Rentré dans le paddock, le pilote Seine et Marnais, vite entouré d'une marée de journalistes, avouera avoir ressenti une perte de puissance quelque tours avant la panne, avant d'avoir entendu un claquement sec au freinage du Karting, et de ne plus avoir eu de puissance à l'accélération de la grande ligne droite des stands. La fumée qui commençait à envahir l'habitacle venant ensuite rapidement lui confirmer la gravité du problème… Il avoua avoir cherché à stopper sa monture à proximité d'un poste de ramasseurs, espérant ainsi les voir arriver prestement, extincteurs en mains. Des ramasseurs qui d’ailleurs furent bons ensuite pour "poudrer" une bonne partie du circuit, tant l'allemande s'y était délestée de toute son huile...
Une fois la puce DAVIC remplacée, la Porsche jaune pouvait reprendre la piste... En dernière position. S'en est suivi une intense remonté, avec pour point d'orgue, cette superbe bataille avec la Mercedes SLK GTSR du SRCB. Le SRCB qui sera au final devancé par les SAGOU1 d'un tout petit tour seulement!


Retrouvez, ci-dessous, les résultats détaillés des 3 courses:


Course 1 (4H de jour):
1er: GT3
2ème: ETA
3ème: RAIHNUR
4ème: SAGOU1
5ème: EN PISTE
6ème: SRCB
7ème: CSR93
8ème: CASASLOT
9ème: LAGAFFE

Course 2 (8H de nuit):
1er: GT3
2ème: ETA
3ème: RAIHNUR
4ème: CSR93
5ème: SAGOU1
6ème: SRCB
7ème: CASASLOT
8ème: EN PISTE
9ème: LAGAFFE

Course 3 (4H de jour):
1er: GT3
2ème: ETA
3ème: RAIHNUR
4ème: EN PISTE
5ème: SRC93
6ème: SAGOU1
7ème: SRCB
8ème: LAGAFFE
9ème: CASASLOT 

 

Résultat final de la manche (cumul des qualifs et des 3 courses) :
1er: GT3
2ème: ETA
3ème: RAIHNUR
4ème: SAGOU1
5ème: CSR93
6ème: EN PISTE
7ème: SRCB
8ème: CASASLOT
9ème: LAGAFFE 

 DPP_ffribgnbbksjj00011464

Au soir de cette manche d'ouverture du CFD132 2017, nous pouvons déjà dresser un premier bilan concernant l'évolution du règlement technique opérée durant l'intersaison. Le travail effectué par le comité technique du championnat est remarquable, puisque la BOP établie aboutit (enfin) à un plateau équilibré, et donc varié. C'est un réel plaisir de voir autant de voitures et de technologies différentes en piste, avec des performances assez proches. Rien de comparable avec l'édition 2016 du championnat, où, après la première manche, nous savions que la Ferrari 458 Black Arrow était au-dessus du lot, transformant presque le reste du championnat en une coupe monotype.

Donc, un grand merci et un grand bravo aux organisateurs de ce CFD132 version 2017. Cette première manche mancelle laisse augurer une suite de championnat vraiment passionnante.

Pour retrouver le compte rendu officiel de cette première manche du CFD132 2017, c'est ici qu'il faut aller: https://cfd132.wordpress.com/

Et pour prolonger le plaisir, l’article de BOB, là:  https://patrickbonnefon.com/?page_id=7375


Bon slot à tous et rendez-vous le week-end des 24 et 25 juin prochains pour la seconde manche du CDF132 2017, qui aura pour théâtre la belle piste Ninco du BSR21 (plus d'infos ici:  http://circuit24samois.canalblog.com/archives/2017/05/17/35295753.html)