Nous vous l’avions annoncé il y a quelques jours, il y allait avoir une très forte affluence au C24S pour cette seconde manche du Championnat Slot-it Classic. Et nous ne vous avons pas menti, puisque ce n’est pas moins de 18 pilotes qui se sont affrontés sur la piste, ce samedi 05/11/2016. Records absolu, car seulement 6 pilotes manquaient à l’appel !

DPP_ffribgnbb00011462
 
Parmi ces 18 concurrents, il y avait Eric, dernier inscrit au club. C'était là sa toute première participation à une course de slot. Il est arrivé avec sa McLaren M8D toute neuve, encore en boite, et a tout de suite été aidé par Poussin pour la préparer.
Caliméro lui a ensuite remis sa non moins toute nouvelle poignée DaVic. L’émotion était palpable. C'était beau... On aurait presque dit un baptême. Ou bien un roi adoubant son chevalier... Les rayons du soleil automnal venant sublimer la scène… Et tout ça avec Laminak en fond sonore… Laminak, sorte de « Jaquouille » du C24S…
Bref !  Tout ça pour dire que pour une première, il ne s'est pas trop mal débrouillé notre valeureux chevalier Eric. Il a croisé le fer à plusieurs reprises et s'est même payé le luxe de ne pas terminer dernier !
 
Vu le nombre de bras présents, la piste a été montée assez rapidement. Chacun étant pressé de rouler au plus vite!
Les pilotes ont pu bénéficier d'environs 30min d'essais libres, avant le traditionnel contrôle technique et la mise des autos en parc fermé.
Petite remarque concernant le poids totale des autos: si Laminak (McLaren M8D), Racing Turtle (Alfa Roméo T33/3) et Boombastic (Chaparral 2E)se démarquèrent avec, pour les deux premiers, une auto "poids plume" (proches des 60g), et pour le dernier, une auto « enclume » (environ 70g), toutes les autres voitures affichaient un poids compris entre 62 et 66g.
Question voitures, il est à noter que la majorité du plateau était composé de McLaren, puisqu’on ne dénombrait pas moins de 6 M8D, contre 4 Ford (GT40 et MKII confondues), 3 Alfa Roméo, 3 Matra MS 670B, 1 Ferrari 312 PB, et 1 Chaparral 2E.
Enfin, remarquons que Laminak avait délaissé sa Ford GT40 qu’il pilotait lors de la première manche, pour courir cette seconde manche sur une… McLaren M8D !

DPP_ffribgnbb00011456
 

Les qualifications

Comme prévu, le départ de la manche fut donné à 16h00 pétantes. Et malgré en grand nombre de run à courir, aucun retard n'aura été pris, la remarquable discipline des pilotes et l'efficacité de la direction de course aidant!
Les run de qualifications ont tous été très disputés. C’est Laminak et Sea Sex & Slot qui s’en sortent le mieux (égalité parfaite) et qui décroche une place en finale.
Derrière, c’est très chaud entre le 3ème (VetteOne) et le 8ème  (Bibi), séparés seulement par trois petits points et 4 pilotes !
Petit écart également entre Boombastic (9ème) et Enzo (10ème).
Après, l’écart avec les poursuivants est plus important, mais la deuxième partie du tableau reste quand même assez disputée.

DPP_ffribgnbb00011457

DPP_ffribgnbb00011460
 
 
La remontée et la finale

Eric et JeanJean, respectivement 17ème et 16ème, gagnent tous deux une place par rapport au classement des qualifications. Et c’est malheureusement Darinton qui en fait les frais…
 
Gravillon, bien aidé par un changement de pneus avant sur sa monture, remonte quelques places pour finir en 14ème position, juste devant Roc.
 
Très belle remontée également de la part de Racing Turtle, qui, bien aidé par un logiciel de course (Slot4+) lui attribuant très souvent les pistes centrales, prend la 10ème place.
 
Mickey, seul pilote ayant l'honneur de bénéficier d’un volant Ferrari pour ce championnat, avait à cœur de faire oublier aux tifosi, mais surtout à son employeur, sa contre-performance de la première manche. C’est que les tifosi n’ont pas l’habitude d’être tendres… Et puis Il Commendatore ne veut voir ses voitures que sur la plus haute marche des podiums !
Au final, c’est un résultat en demie teinte pour Mickey. En très grande forme durant les qualifications, il passe totalement à côté de sa remontée…
Aura-t-il droit à une troisième chance au volant d’une voiture badgé du cheval cabré? Ou bien apprendrons-nous dans les prochains jours, que le baquet de la belle italienne c’est libéré ?
 
Boombastic (8ème) fait ce qu’il peut avec une Chaparral bien poussive. Moteur anémique ? Surpoids ? Ses mécanos ont visiblement « du pain sur la planche » d’ici la prochaine manche ! Terminer dans le top 10 avec une telle voiture est déjà un exploit !
 
Poussin (7ème), aux commandes d’une Matra 670 B chargée d’histoire (participation à Safran 2015), a moins de chance avec l’attribution aléatoire des voies… Il se fait piégé sur une voie extérieure et doit malheureusement renoncer prématurément à la finale.
Idem pour VetteOne et Bibi, respectivement 6ème et 5ème.
 
Et arrive enfin l’heure de la finale, à laquelle Midas et Caliméro vont prendre part, en compagnie de Laminak et SSS. Les premiers tours sont très serrés, les quatre pilotes s’échangeant à plusieurs reprises leur position. Puis les premières fautes surviennent. Sea Sex & Slot et Laminak arrivent alors à se constituer un léger matelas d’avance. SSS garde l’avantage, mais Laminak, vraiment très véloce, remonte sensiblement sur l’Alfa Romeo CanAm alors en tête. Soudain, c’est la faute pour Laminak! Caliméro, jusque-là placé en embuscade, lui passe devant. Laminak, déconcentré, multiplie les erreurs de pilotage… Midas peut alors espérer revenir, mais il fait lui aussi quelques erreurs qui le priveront définitivement du podium !
 
Podium de la manche 2:
1er : Sea Sex & Slot
2ème : Caliméro
3ème : Laminak

DPP_ffribgnbb00011463
 
Meilleurs tour en course : Sea Sex & Slot sur la piste jaune (10.004s).
 
Retrouvez le classement de la manche (qualifications/remontée/finale) ici: Feuille_de_course_Manche_2_Slot_it_classic

DPP_ffribgnbb00011458

DPP_ffribgnbb00011459

DPP_ffribgnbb00011461


 
Le classement général

Très belle opération pour Caliméro : avec deux secondes positions en deux manches, il prend la tête du général (40pts).
2ème à tout juste deux points, on retrouve Midas (38pts, 2 manches). Il perd donc une place.
Laminak (26pts, 2 manches) complète le podium. Il ne gagne pas moins de 3 places !
 
Retrouvez le classement provisoire du championnat ici: classement_championnat_C24S_Slot_It_classic_2016_2017_apr_s_M2

Et le film de la course :

 
Nous vous donnons rendez-vous le samedi 10/12/2016 pour la troisième manche du championnat.