DPP_ffrib00011456

 

Les 28 et 29 novembre derniers avait lieu la 4ème édition des 24H du Mans Slot, organisées par le Slot Racing Club Le Mans (SRC Le Mans).
Pour ceux qui ne connaissent pas l'épreuve, sachez qu'elle mérite grandement que vous vous y intéressiez de près… Car nous parlons bien ici d'une course incroyable, grandiose, magique... « Le Mans » quoi!
Les CIRCUIT 24 SAMOISIEN, fidèle à l'épreuve depuis sa création, était du rendez-vous avec une équipe composée de trois pilotes: VetteOne, Bibi et Laminak. Ils roulaient sur une Audi R18 TDI (NSR).

DPP_ffrib00011457

DPP_ffrib00011458


De mon côté, je ne cachais pas mon plaisir de rouler avec le Team SAGOUIN, 3ème du Championnat de France Digital 1/32ème 2015 (Encore merci les gars !).

Et c'est sur une très jolie Zytec 07/2 (Sloter), aux couleurs de Gulf, que nous allions prendre part à la fête.


Quel plaisir de retrouver les copains et les copines habituels (Cette année, il faut le saluer, 3 filles (Fanny, Elodie, Justine) prenaient part à la course). Quel bonheur de voir tant de sourires collés sur tous ces visages familiers. Quel plaisir également de rencontrer de nouvelles personnes. L'ambiance au Mans est vraiment super.

Chapeau bas au SRC Le Mans qui excelle dans l'art d’accorder le sérieux de la compétition avec une ambiance amicale et détendue.


14 équipes étaient présentes cette année dans le paddock des 24H.

8 en catégorie "Le Mans Prototype", 6 en catégorie "Grand Tourisme".

Parmi les pilotes, 4 nationalités étaient représentées: française, espagnole, belge et suisse.
Rappelons que le SRC Le Mans fait tout pour que leur épreuve ressemble le plus possible à la véritable classique mancelle:

Warm up, cérémonie de départ (mise en grille des autos, hymnes nationaux et passage de la Patrouille de France).

Essais libres dès le vendredi après-midi (jour et nuit), puis le samedi matin.

Une buvette tenue par une formidable équipe de bénévole du club.

Sans oublier la formidable communication autour de l'événement, avec notamment la publication d'un guide officiel des 24H slot (avec présentation des équipes engagées, photos et palmarès des pilotes). Une superbe affiche est également réalisée pour l’occasion.
Et la cerise sur le gâteau: Bruno Vandestick, speaker officiel des vrai 24H, qui nous fait l'honneur chaque année de venir animer et commenter la cérémonie de départ et le début de la course.

Quel pied tout ça!

 


LES QUALIFICATIONS :


Elles se sont déroulées en trois phases:
Q1 (l'ensemble du plateau)
Q2 (les 5 meilleurs LMP et les 5 meilleurs GT)
Q3 (les 3 meilleurs LMP et les 3 meilleurs GT)


En LMP, c'est le Team NORD-MANS qui signe la pole, alors qu'en GT, elle revient au team C24T.

 
Grille de départ :

1er : Nord-Mans (LMP)

2ème : Le Mans Racing (LMP)

3ème : NSR (LMP)

4ème : Le Mans GT (GT)

5ème: Circuit 24 Tarbais (GT)

6ème: Black Arrow (GT)

7ème: Team SAGOUIN (LMP)

8ème: SRCB (LMP)

9ème: Scalex Dry (GT)

10ème: Speed KRZ (GT)

11ème: Team OPEN (LMP)

12ème: Audi Racing (LMP)

13ème: CSR93 (GT)

14ème: Circuit 24 Samoisien (LMP)

 


LA COURSE « GRAND TOURISME »:


Durant toute la course, nous aurons assisté à une grosse bataille en catégorie GT, notamment entre la Ferrari 458 du BLACK ARROW WEST, l’Aston Martin DBR9 du C24T et la Porsche 997 de LE MANS GT. Malgré pas mal de problèmes mécanique (transmission, supports de paliers d'axe arrière, etc.), c'est l'allemande qui s'imposera devant l’italienne (très grosse remontée en fin de course de la part de nos amis espagnols) et devant l’anglaise.

J'ai encore en tête le regard qu'avait Didier Socard (C24T) à l’arrivée. De la déception forcément (le C24T s'est fait dépasser par la Ferrari peu de temps avant la fin de la course), mais également beaucoup de reconnaissance et d'admiration envers les pilotes de la F458. Je le revois les applaudir chaudement lors de la cérémonie du podium... Ça, c'est le sport!
Autre très beau geste, à attribuer cette fois-ci à Emma de l'équipe LE MANS GT: Ce dernier comptait dans ses rangs sa petite sœur Justine. Et alors qu'il était aux commandes de la Porsche n°92 en fin de course, il a tenu à lui passer le relais afin que ce soit elle qui franchisse la ligne d'arrivée en vainqueur, sous les applaudissement des spectateurs venus très nombreux (comme chaque année). Bravo!


Les 3 autres GT auront quelque peu manqué de constance au niveau pilotage, et n’auront pas non plus été épargnés par divers problèmes mécaniques.

C'est la Corvette C6R du team SPEED KRZ qui s'en sort le mieux avec une 4ème place (12ème au général).

L’Aston Martin DBR9 du CSR93 termine 5ème (13ème au général), et l'Audi R8 du team Scalext Dry ferme la marche (6ème GT et 14ème au général).


Classement "GRAND TOURISME":

1er : Le Mans GT

2ème : Black Arrow

3ème : Circuit 24 Tarbais

4ème : Speed KRZ

5ème : CSR93

6ème : Scalext Dry

 

 
LA COURSE « LE MANS PROTOTYPE »:


Du sport, il y en a également eu chez les Prototypes!
Les écarts entres les 6 premiers proto sont restés assez faibles durant les premières heures de course, voir même durant toute la course!
Le Team NORD-MANS prend d'office la tête du général et ne la lâchera que 4 heures après, suite à un problème d'électronique (puce digitale déprogrammée). Problème qui engendrera malheureusement plusieurs autres soucis mécaniques sur la Lola B10/60 Toyota aux couleurs du Rebellion Racing.  Après plusieurs arrêts aux stands, les NORD-MANS se retrouveront 5ème, et ne parviendront pas à combler le retard ainsi accumulé sur la tête de la course.  
La deuxième Lola (B09/80 Judd) en course est celle du team SRCB. Et elle aussi, après avoir occupé les avant-postes, sera très rapidement retardée par un souci technique (couronne), la reléguant à la dernière position. Ensuite, le team SRCB fera une superbe remontée, mais il butera sur une petite Zytec aux couleurs d'un célèbre pétrolier... Au final, le SRCB termine à la 3ème place du LMP (et du générale).

Le team Open fait lui aussi un bon début de course (avec notamment le jeune pilote local Raphael au volant), mais la Radical SR09 Judd se fera ensuite plus discrète pour au final terminer à la 6ème place des proto.
La Dallara SP1 Judd du team LE MANS RACING aura elle aussi été très véloce durant toute la course. Mais le team sarthois échoue au pied du podium.
Le Team SAGOUIN, malgré quelques difficultés rencontrées durant les essais libres pour avoir une auto rapide, a quant à lui bien su exploiter sa Zytec 07/2 en course. Une auto pas très rapide donc (au regard des chronos des meilleurs LMP), mais au comportement routier très sain, et surtout, une auto très fiable (enfin si on occulte un châssis cassé durant la première séance d'essais libre !). Hormis les habituels changements de pneus, seul un guide aura été changé (pour remplacement des tresses bien fatiguées aux environs des 3/4 de la course). L’endurance et la constance des 5 pilotes du team auront fait le reste. Après avoir occupé la tête de la course quelques minutes durant la nuit, le team SAGOUIN ne pourra résister au rouleau compresseur NSR. Il termine à une très belle seconde place du général.
Le team NSR (pour Nantes Snake Racing) nous fait une véritable démonstration de force. Ils prendront la tête de la course dès la 4ème heure. Malgré tout, l'écart avec les seconds (team SAGOUIN) restera longtemps assez faible, et durant la nuit, un arrêt aux stands pour un changement de guide (tresses HS) les ferra rétrograder en seconde position. Pas de quoi les inquiéter réellement, car ils finiront par reprendre leur droit assez rapidement...
Le Circuit 24 SAMOISIEN, aura connu un début de week end difficile. Leur Audi R18 TDI n'aura pris la piste que durant la seconde séance d'essais libres (de nuit!), et ils rencontreront pas mal de difficultés pour trouver un bon set up. Malgré tout, ils finiront par y arriver (avec l'aide précieuse des ingénieurs et mécanos du team SAGOUIN). Leur début de course sera à l'image de leur début de week end... Laborieux! Laminak, « rookie » sur le tracé manceau, prendra le départ après n'avoir roulé que 15min durant les essais libres... Ils pointent rapidement en dernière position. Malgré tout, les trois pilotes ne baissent pas les bras et entament doucement une remontée qui les conduira à la 11ème place du général (8ème des LMP). Notez que le C24S aura été le seul team composé de 3 pilotes seulement. Courageux les samoisiens!
Enfin, un petit mot concernant le team AUDI RACING, qui engageait une R18 E-tron QUATTRO. Ce dernier avait la particularité d'être à 50% féminin (Fanny et Elodie). Et je peux vous dire qu'elle roulait vite et bien cette Audi ! L’Audi n°2 termine au 7ème rang des LMP (10ème du général).


Classement « LMP »:

1er : NSR

2ème : Team SAGOUIN

3ème : SRCB

4ème : Le Mans Racing

5ème: NORD-MANS

6ème: Team OPEN

7ème: Audi Racing

8ème: Circuit 24 Samoisien

 


Classement Général 24H du Mans Slot 2015:

1er: NSR

2ème: Team SAGOUIN

3ème: SRCB

4ème: Le Mans Racing

5ème: NORD-MANS

6ème: Le Mans GT

7ème: Black Arrow

8ème: Circuit 24 Tarbais

9ème: Team OPEN

10ème: Audi Racing

11ème: Circuit 24 Samoisien

12ème: Speed KRZ

13ème : CSR93

14ème: Scalext Dry

 


Un très grand merci au SRC Le Mans de nous offrir chaque année l'incroyable possibilité de courir les 24H du Mans... à notre niveau !

Bravo, car l'organisation d'un tel événement ne doit clairement pas être de tout repos !

Bravo et merci également à l’ensemble des participants, et aux nombreux spectateurs venus les encourager durant tout le week end.

 

Pour conclure, voici le lien d’un très beau reportage photo (par Thierry Skrzyniecki ; merci à lui): https://www.facebook.com/profile.php?id=100007735939446&sk=photos&collection_token=100007735939446%3A2305272732%3A69&set=a.1670709143196934.100007735939446&type=3


Et celui du film de ces 24H du Mans slot 2015:

http://circuit24samois.canalblog.com/archives/2015/12/04/33019786.html


Bon slot à tous.